Deezer : notre test de la plateforme de streaming musical française

Deezer, c’est le géant français du streaming musical. Et si la plateforme d’écoute a séduit le public de l’Hexagone, il faut bien reconnaître qu’à l’international elle s’est faite dépasser par ses concurrents directs : Spotify et Apple Music.
Nous avons donc décidé de faire un test complet de ce service pour savoir s’il vaut vraiment la peine. Qualité d’écoute, abonnement, contenu disponible, interface, etc., on vous dit tout !

L’origine de Deezer

La création de Deezer remonte à 2006. En réalité c’est un site qui propose d’écouter des morceaux gratuitement qui est à l’origine de la plateforme d’écoute musicale que nous connaissons aujourd’hui.

Le site en question, Blogmusik.net,avait été créé par Daniel Marhely. Et considéré comme un site pirate, son créateur l’avait « volontairement » fermé suite aux pressions de la SACEM.

Le site proposait en effet du contenu illégal, c’est-à-dire sans autorisation des ayants droit.

Qu’à cela ne tienne, Daniel Marhely s’associe alors à Jonathan Bessayana qui est à l’époque toujours étudiant (école de commerce ESSEC à Paris) et ensemble ils lancent donc Deezer, en aout 2007.

C’est une première : il s’agit en effet du premier site qui a réussi à négocier des accords avec la SACEM.
Le succès est immédiat car seulement quelques jours après le lancement de la plateforme de streaming musical, le site compte déjà plus de 70 000 utilisateurs. Aujourd’hui ce chiffre s’élève à 10 millions.

Ça fait beaucoup de monde mais reste bien loin tout de même de ses concurrents. En effet Spotify compte 140 millions d’utilisateurs à travers le monde. Apple Music pour sa part c’est 50 millions.

Précisons tout de suite que Deezer à l’inverse de Spotify n’utilise pas le protocole P2P. Pour pouvoir écouter leur musique préférée, les utilisateur de Deezer bénéficient en effet d’une relation serveur/client permanente (sauf pour les abonnés, voir plus bas).

Les interfaces et les outils de Deezer


Deezer est un service polyvalent auquel l’utilisateur peut accéder via la version bureau (Windows, linux et MacOS), la version web et la version mobile.

Chacune de ces versions conservent la même interface pour que l’utilisateur s’y retrouve plus facilement. Quelques adaptations sont nécessaires mais on retrouve les caractéristiques fond banc avec colonnes noires. On y retrouve le service « Flow ».

Cette fonctionnalité analyse les morceaux écoutés par l’utilisateur afin d’en proposer des comparables, susceptibles de plaire à l’utilisateur. Cette option est donc comparable au « My Daily Mix » de Spotify.

Vous retrouverez également les Playlist sur la page d’accueil de Deezer et la possibilité d’en créer personnellement.

Les applications mobiles qui sont disponibles pour Android, iOS et Windows Phone se caractérisent par un design épuré et une navigation des plus fluides.

Il faut tout de même remarquer que certains bog assez récurrents se produisent. Seul les membres Premium ont la possibilité de télécharger la musique.

La version bureau qui est pour sa part compatible avec Windows, MacOS et Linux ne vous permettra d’écouter votre musique que si vous l’avez au préalable enregistrée hors-ligne depuis le site web ou l’application mobile.

Un plus incomparable : les fiches artistes très détaillées. Une mine d’info : biographie, discographie et autres renseignements sur les artistes que vous aimez. Et il y a même un espace disponible pour laisser un commentaire et dire ce que vous pensez à propos d’un artiste.

Le contenu de Deezer


Si Deezer compte donc moins d’utilisateurs, le service propose par contre bien plus de contenu que Spotify. Au total, plus de 43 millions de titres sont ainsi disponibles sur sa plateforme. Un accent est mis sur les groupes européens et français.

Ce qui vous permettra donc de découvrir plus facilement des nouveaux groupes.
Mieux Deezer a également la particularité d’organiser des « Deeze sessions », autrement dit des artistes qui jouent en live !

Et ce n’est pas tout. Grâce à son partenariat avec les plus grands festivals de France, tels que Les Veilles Charrues ou encore les Francofolies, une radio officielle des événements est disponible sur la plateforme.

Les radio plus conventionnelles comme Skyrock, Virgon etc. sont également présentes chez Deezer.

Deezer et la qualité audio


En réalité la qualité audio n’est pas un réel critère de choix lorsqu’il faut se décider entre l’un ou l’autre des services de streaming musical aujourd’hui disponible.

Tout simplement parce que la qualité audio est comparable entre l’un ou l’autre. Trois qualités d’audio sont ainsi mises à disposition : 320 Kbits/sec, 160 Kbits/sec ou 96 Kbits/sec.

C’est donc à l’utilisateur de choisir en fonction de ses préférences mais surtout de ses capacités. En effet, plus la qualité est élevée, plus elle sera gourmande en bande passante (pour les forfaits internet limités par exemple) et en place (pour l’écoute hors-ligne). Le Top c’est bien sûr la qualité 320, c’est pourquoi elle est réservée aux abonnés Premium.

Réservée aux utilisateurs Premium encore une fois, la High Quality est désormais disponible avec le format Flac, de plus en plus démocratisé.

Le petit plus Made in Deezer

Difficile de se démarquer de la concurrence. Deezer a pourtant réussi le pari avec cette fonctionnalité très sympa. Vous ne chanterez plus n’importe quoi ! Pour certaines chansons populaires les paroles des chansons sont en effet disponibles.

Les abonnements de Deezer
Deezer propose une version gratuite Deezer Free, et deux versions payantes Deezer Premium (qui se décline en abonnement familial) et Deezer Elite.

Comme son nom l’indique, Deezer Free vous permet d’écouter gratuitement toute la musique disponible dans le catalogue. Mais le gratuit a toujours une contrepartie : vous devrez supporter la pub.

Cette dernière reste cependant assez discrète. Après d’autres limitations sont mises en place pour motiver les utilisateurs à passer à la version payante.

Par exemple, vous ne pourrez passer au titre qui suit que 6 fois par heure lorsque vous écoutez une playlist. Vous ne pourrez écouter qu’une sélection prédéfinie pour un artiste. Vous ne pourrez pas télécharger de morceaux ni même les écouter sur un appareil HiFi, etc.

Avec l’offre Deezer Premium, plus de limite ! Tout le catalogue de Deezer est disponible à l’écoute mais aussi au téléchargement.

Il faudra donc mettre la main à la poche et débourser 9,99 € par mois. Cette offre se décline en version famille pour 14,99 €. Jusqu’à 5 connexions sont autorisées. Une fois la configuration effectuée, chaque abonnement est indépendant

De plus, il y a l’offre Deezer Elite qui met l’accent sur le son ! Mêmes avantages et même prix que la version Premium mais avec une qualité de son de 1411 Kbits/sec via le format Flac 16 bits.

Mais pour en profiter il faut du matos spécialisé. C’est pourquoi Deezer s’est associé avec le fabricant d’enceinte Sonos.

Il vous faudra donc une enceinte de la marque pour profiter de cette qualité de son inégalée. Le prix minimum pour acquérir l’une des ces enceintes .

Enfin, il y a encore l’offre d’essai de Deezer. Pendant 30 jours, vous pouvez profiter de l’intégralité du service Premim sans engagement. Après ce mois d’essai vous passez à un abonnement ou revenez à la version gratuite.

Conclusion sur notre test de Deezer


Si Deezer compte donc bien moins d’utilisateurs que Spotify, il n’en reste pas moins une alternative de choix ! Les différentes fonctionnalités et petit plus que ce service de streaming musical propose sont des avantages incontestables qui devraient en ravir plus d’un.

Dommage peut-être que le service ne soit pas intégré avec Instagram, Tinder ou autres applications pour les plus connectés.

On vous conseille bien sûr de souscrire à un abonnement Premium. Cependant le version gratuite reste une bonne alternative pour ceux dont la bourse est trop étroite.

Économisez 79 %

Bénéficiez de 6 mois gratuits avec l'abonnement d'un an

Retour haut de page