Youtube-mp3 va bientôt fermer ses portes, définitivement

You Tube Web Site on Tablet PCYoutube-mp3, c’est l’un des site de stream ripping le plus populaire.

Pour ceux qui ne le savent pas, le stream ripping, c’est le fait de copier et transformer une œuvre diffusée en streaming et de l’enregistrer en format mp3.

Ave ce genre de logiciel ou site, vous pouvez donc télécharger une chanson ou un clip diffusé sur Spotifly ou sur Youtube par exemple et l’enregistrer sur votre dispositif.

Youtube-mp3, la référence en la matière devrait donc fermer ses portes sous peu.

La fin de Youtube-mp3 annoncée

La popularité de Youtube-mp3 ne cessait de grandir de jour en jour.

D’après les estimations, le site était même entré dans le Top 300 des sites les plus populaires au monde ! Et forcément, comme c’est toujours le cas lorsqu’il s’agit de téléchargement illégal d’œuvres protégées et d’un site qui rencontre un franc succès, les ayants droit montent au créneau.

C’est d’ailleurs l’une des raisons qui motivent l’utilisation d’un VPN comme Cyberghost, NordVPN et VyprVPN. Hadopi surveille en effet la toile de près et mène de nombreuses enquêtes sur le sujet. Et des sanctions pour les utilisateurs de ce genre de plateforme illégales sont prévues par la loi.

Ça fait tout juste un an, les grands majors de la musique avait ainsi déposé plainte contre le site. Difficile pour les maisons de disque d’avaler la pilule… Des revenus engendrés grâce à leurs contenus protégés par le copyrigth sans qu’ils ne touchent un centime, décidément ça ne passe toujours pas !

Depuis septembre dernier, l’affaire était donc en cours. Et visiblement, un accord à « l’amiable » aurait été trouvé entre les différentes parties.

Logiquement tout procès serait donc exclu entre la RIAA (The Recording Industry Association of Amercia) et Philip Matesanz. L’association qui représente la grande majorité des labels et autres maison de disques et le créateur du site Youtube-mp3 se seraient en effet mis d’accord.

Un accord à l’amiable signé entre les deux parties prenantes

Finalement, le procès devrait être évité. Si on ignore encore les détails de l’accord à l’amiable signé entre RIAA et le responsable de Youtube-mp3, l’accord en question serait inscrit dans le dossier.

Cette affaire se conclurait donc par une victoire de la RIAA. Le site Youtube-mp3 serait en effet cédé à l’Association. De plus, Philip Matesanz écoperait également d’une amende en guise de dédommagement. Pour le moment on ignore encore son montant.

Enfin, P. Matesanz s’engagerait à ne pas créer un autre logiciel dédié au stream ripping. Il ne devrait donc plus être en mesure d’enfreindre le copyright, du moins de cette manière.

Pour le moment, le site Youtube-mp3 est toujours accessible mais ça ne va donc certainement pas durer bien longtemps. Il faudra allez chercher ailleurs. Actuellement de nombreuses autres plateformes du genre son en effet disponibles sur la toile.

Économisez 79 %

Bénéficiez de 6 mois gratuits avec l'abonnement d'un an

Retour haut de page